Le sirop de thym

6,00

Thym bio des Pyrénées-Orientales (66).

Thymus vulgaris – Famille des lamiacées

Le sirop de thym bio est indiqué dans les pathologies hivernales : refroidissements, rhume, grippe, toux etc. Il est élaboré avec des ingrédients bio : Thymus vulgaris, sucre non raffiné, jus de citron, eau de source. Le sirop se conserve pendant un an et demi, et pendant trois mois au frigidaire après ouverture. Il peut également s’utiliser en cuisine (marinade, salade de fruit, nappage crème glacée). Contenance : 150 ml.

logo-agriculture-biologique-bio

Rupture de stock

Rupture de stock

Le thym commun - Thymus vulgaris - Famille des lamiacées

Thymus vient du latin « thymum » et du grec « thymos », dérivés de « thuôs », qui se traduit par : « offrande parfumée que l’on brûle ».

Connu depuis la plus haute antiquité, les Egyptiens et les Etrusques l’utilisaient pour embaumer les morts ; les Grecs et les Romains en faisaient brûler en offrande à leurs dieux et s’en servaient en cuisine.

La farigoule (en provençal), le thym des jardins.

Parties utilisées : feuilles.

Propriétés : Expectorant et spasmolytique bronchique. Antiseptique puissant. Anti-inflammatoire. Anti-bactérien et antifongique. Aromatique, stomachique, tonique et antispasmodique des fonctions digestives. Diurétique et diaphorétique (élimination des toxines par les reins et la peau). Stimulant général. Vermifuge (ascaris, oxyures).

Indications et mode d’emploi : 

Usage externe

En cas de douleurs de fatigue.

Bain de thym : préparer une décoction de 500 g de thym pour 4 litres d’eau, filtrer et ajouter à l’eau du bain.

En cas de chute de cheveux.

Lotion capillaire : préparer une décoction concentrée avec 100 g de thym pour un litre d’eau et laisser réduire de moitié. A utiliser en rinçage après shampoing.

Usage interne :

En cas d’état inflammatoire des voies respiratoires : refroidissement, grippe, rhume, asthme, bronchite, coqueluche, toux.

En cas de fatigue physique et intellectuelle, d’anémie, de convalescence, de manque d’appétit, de troubles hépatiques, de digestion lente, de douleurs digestives.

Infusion : une cuillère à soupe, pour ¼ de litre d’eau bouillante – infuser à couvert pendant 10 minutes.

Sirop : deux à trois cuillères à soupe par jour.

*Le sirop, s’utilise également en cuisine, dans une marinade, dans une salade de fruit, sur une boule de glace vanille.

Principaux constituants : HE (entre 1 à 2.5 %) renfermant surtout des monoterpènes (thymol, carvacrol…). Tanins. Dérivés de l’acide hydroxycinnamique, notamment l’acide rosmarinique. Flavonoïdes.

Informations complémentaires

Poids 317 g
Dimensions 8,5 × 4,5 × 21,5 cm
Poids

317g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le sirop de thym”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.