Macérât huileux de millepertuis

6,00

Macérât huileux de millepertuis bio des Pyrénées-Orientales (66).

Hypericum perforatum – Famille des hypéricacées

Le macérât huileux de millepertuis est un excellent antiseptique, cicatrisant et régénérant de la peau. Très utile pour toutes les blessures de la peau, coupures, égratignures, brûlures, c’est un indispensable de la pharmacie naturelle. Elaboré à partir des boutons floraux de la plante qui sont ensuite macérés dans une huile d’olive bio. D’une belle couleur rouge, le macérât donne de très bon résultat en très peu de temps.

logo-agriculture-biologique-bio

3 en stock

3 en stock

Le millepertuis - Hypericum perforatum - Famille des hypéricacées

Herbe percée, aux mille trous, herbe de la Saint Jean, chasse-diable. Fait partie des plantes qui composent le bouquet de la St Jean, avec l’orpin, l’immortelle, et le noyer (tradition catalane). En 1891, l’abbé Kneipp, nous révèle que jadis, elle était nommée « herbe aux fées » à cause de ses pouvoirs. Quand on froisse les feuilles, il se dégage une odeur d’encens et l’encens est le parfum réservé à la divinité. On lui attribue des pouvoirs protecteurs contre les sorciers et démons, et dans certains pays ou régions, la coutume est d’accrocher une branche chaque année à la porte de la maison, le jour de la Saint-Jean.

Parties utilisées : plante entière fleurie.

Propriétés : Antidépresseur naturel pour le traitement de dépression légère à modérée. Anxiolytique. Tonique hépatique et biliaire. Cicatrisant, antiseptique, régénérant. Reconstituant de la myéline (substance liquide complexe entrant dans la constitution de la gaine qui entoure les nerfs).

Indications et mode d’emploi : 

Usage externe

Pour nettoyer et cicatriser les plaies, adoucir les brûlures, les inflammations, les coups de soleil, faire percer les abcès, laver les ulcères, soulager les rhumatismes, aider une foulure à désenfler.

Décoction concentrée : 100 g de plantes par demi litre d’eau, faire bouillir 10 minutes.

Macérât huileux sur une compresse ou en massage.

Usage interne :

Bien lire les contre-indications en premier lieu.

En cas de dépression légère à modérée, troubles nerveux entraînant des insomnies, d’aigreurs gastriques, entérite, asthme, mauvais fonctionnement de la vésicule biliaire, congestion du foie.

En cas de métrite (inflammation des tissus de l’utérus), d’ovarite (inflammation des ovaires).

Infusion : une cuillère à soupe pour ¼ d’eau bouillante – infuser à couvert pendant 10 minutes. Prendre 3 tasses par jour.

Principaux constituants : Flavonoïdes. Naphtodianthrones, dont l’hypéricine (photo sensibilisant). Dérivés du phloroglucinol, surtout l’hyperforine. Mucilages.

Toxicité et contre-indications : Pas de prise, si vous prenez déjà des anti-dépresseurs. Pas de prise, si vous prenez déjà d’autres médicaments (risque de réduction de l’efficacité). Contre-indiqué : en cas de prise d’anti-vitamines K, de médicaments anti-rejet, d’anti-rétroviraux, d’antiépileptiques, de médicaments pour le cœur. Déconseillé en cas de prise de contraceptifs oraux, aux femmes enceintes et allaitantes. Risque de photosensibilisation surtout pour les individus aux peaux claires. Ne pas s’exposer au soleil après une prise.

Informations complémentaires

Poids 96 g
Dimensions 8,5 × 4,5 × 21,5 cm
Poids

96g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Macérât huileux de millepertuis”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *