La sauge officinale

4,25

Sauge bio des Pyrénées-Orientales (66).

Salvia Officinalis – Famille des lamiacées

La tisane de sauge officinale bio est confectionnée à partir de plantes cultivées dans les Pyrénées-Orientales (66), sur mes parcelles. Les feuilles sont récoltées et séchées dans des conditions optimum. Tisane de feuilles entières d’aspect grisâtre et gaufré à l’odeur forte et caractéristique de la plante. Contenance : sachet de 25g.

logo-agriculture-biologique-bio

1 en stock

1 en stock

La sauge - Salvia Officinalis - Famille des lamiacées

Salvia vient du latin salvare : sauver. La sauge, la plante qui sauve. « Cur moriatur homo, cui Salvia crescit in horto » - « Comment pourrait mourir un homme dont la sauge croît dans son jardin ? » Regimen sanitatis salernitanum – 1066 – Ecole italienne de Salerne.

Appelée aussi : herbe sacrée, thé de Grèce.

Parties utilisées : feuilles - fleurs

Propriétés : Reconnue de longue date pour ses propriétés antiseptique et anti-inflammatoire. Tonique, stimulant général. Antispasmodique. Apéritif. Stomachique. (aide au fonctionnement de l’estomac). Antisudoral. Astringente. (resserre et contracte les tissus, les capillaires, les orifices-diminue les sécrétions des glandes et muqueuses). Dépurative. (purifie le sang en aidant à l’élimination des déchets par une action diurétique, hépatique, laxative, purgative et sudorifique). Hypertenseur. Emménagogue. (régulateur des règles – provoque, augmente, facilite). Anti-laiteux. Favorise la conception.

Indications et mode d’emploi : 

Usage externe :

  • Affection bucco-pharyngée : gingivite, stomatite, pharyngite, aphte, maux de gorge, plaque dentaire.
  • Gargarisme avec une décoction : une poignée de feuilles et fleurs pour 1 litre d’eau, bouillir 10 min.

Usage interne :

Tonique général de tout l’organisme. Convalescence. Digestion lente. Affection nerveuse, (tremblements, vertiges). Bronchite chronique, asthme. Sueurs nocturnes (ménopause) ou profuses. Diurèse insuffisante. Hypotension. Régulateur des règles. Préparation à l’accouchement. Arrêt de lactation.

  • Infusion : 20 g de feuille pour 1 litre d’eau bouillante – infuser 10 min. Boire 3 tasses par jour.
  • Vin stimulant : 80 g de feuille à faire macérer pendant une semaine dans 1 litre de vin blanc ou rouge. Prendre une à trois cuillères à soupe après les repas.

Le mot d’Hildegarde de Bingen : La sauge fait disparaître les causes de la maladie. Elle régularise l’ensemble des humeurs. Elle pourvoit aux « boni humores » dans le sang, dans la lymphe, et dans les glandes hormonales et fait disparaître les trois humeurs génératrices de maladies :

  • Mali humores : provenant d’une mauvaise alimentation,
  • Noxii humores : provenant de dérèglement hormonal, d’inflammation,
  • Infirmi humores : provenant de maladies infectieuses, des toxines et déchets du métabolisme.

Principaux constituants : HE 1 à 2.5 % constituée essentiellement de monoterpènes, de cétones monoterpéniques : thuyone, camphre, des oxydes surtout 1.8-cinéole. Tanin des lamiacées. Flavonoïdes.

Contre-indications : Déconseillée aux femmes qui ont eu des fibromes, des kystes aux ovaires, des cancers hormonodépendants, aux femmes enceintes ou allaitantes.

Informations complémentaires

Poids 32 g
Dimensions 8,5 × 4,5 × 21,5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La sauge officinale”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.